Défense de ressources liée à la nourriture

79204228_1727818640682084_553914982908035072_n

Votre chien grogne lorsque quelqu’un (humain ou animaux) s’approche de sa gamelle ? Contrairement aux idées reçus NON votre chien n’est pas dominant, il n’essaie pas « d’imposer son autorité » face à vous. Il fait tout ce simplement ce qu’on appel de la défense de ressources. Cela peut être pour des jouets, de l’eau ou encore « le précieux » : la nourriture. N’oublions pas que la survie passe par l’alimentation, c’est pourquoi elle suscite un intérêt légitime de tout vivants.

De nos jours nos chiens ont de la nourriture à disposition mais pour certain, elle reste une source d’inquiétude et agit comme déclencheur de réactions vives.

question

Quels comportements peuvent survenir en présence de nourriture ?

Evidemment tout dépend du chien mais voici une liste non exhaustive des comportements possibles :

  • Il grogne et il montre les dents si vous vous approchez de sa gamelle quand il mange ou quand vous souhaiter la remplir,
  • Il cesse de manger et se fige si quelqu’un passe près de lui,
  • Il agresse la main de la personne ou de l’animal qui passe près de lui avec de la nourriture à proximité,
  • Il grogne ou mord si l’on veut lui retirer de la gueule l’ordure ou autre qu’il a ramassés en promenade, le fromage qu’il a « chapardé » etc.
  • Il attaque tout congénère qui s’approche ou rôde chez lui près de sa gamelle ou tout congénère en promenade qui souhaite s’approprier son bâton/sa balle

79784473_611139462955124_7466708826285146112_n

question

Quel protocole mettre en place pour éviter la défense de ressources ?

  • Préparer sa gamelle hors de sa présence
  • Poser sa gamelle par terre et le faire sans rien dire
  • Sortir calmement et sans un mot, le laisser en tête à tête avec sa gamelle pendant 10 min, veiller à ce que sa ration soit calculée
  • Rouvrir sans commentaires au terme, le laisser sortir de la pièce et ranger la gamelle (vide ou plaine)
  • Même protocole au prochain repas
  • Ne jamais rien donner à table sur sollicitation du chien

Il est probable que le chien rechigne à manger selon ce nouveau protocole. Maintenez-le, il s’accommodera à cette nouveauté et mangera enfin sans stress. Le chien va petit à petit mieux réguler son comportement alimentaire en vidant sa gamelle dans le temps imparti. Cette nouvelle gestion doit être assorti d’une meilleure gestion des interactions, de l’espace et de tout le quotidien, agir que sur un point limite l’impact. Il faut réorganiser meilleur relationnel pour soulager le chien et sécuriser la cohabitation.

79599421_1389217204587702_1667555597093961728_n

question

Que pouvons-nous faire en amont pour éviter que le chien ne fasse de la gestion des ressources ?

En effet, prévenir c’est guérir ! Dès l’arrivée du chiot dans la famille si on constate que la gamelle éveille chez lui une agitation incontrôlable il y a lieu d’organiser avec méthode les prises de repas de toute la famille. Les craintes du chiot s’apaiseront vite si sa nouvelle famille lui fait découvrir qu’il n’y a pas à craindre que sa nourriture lui soit reprise. En commençant très tôt à initier la confiance du petit animal autour de la prise de nourriture on prépare un chien adulte qui ne se sentira pas en devoir de défendre sa nourriture. Tout animal doit être respecter quand il mange et cela implique de lui offrir de s’alimenter dans les meilleures conditions possibles.

question

Que ne faut-il pas faire ?

Pour les chiots les plus sensibles, il n’y a rien de plus inquiétant que des propriétaires qui retirent exprès la gamelle ou mettent la main dedans pour montrer qui est le patron. Ces mauvais conseils (par les éleveurs, livres, dresseurs, véto etc.) vont n’aboutir qu’à éveiller une peur chez chiot qui peut réagir défensivement par grognements ou morsures. Ces mêmes experts vous préconiseront qu’en cas de menace il faut saisir le chien par la peau, le secouer et l’aplatir en position de soumission. Pourtant, on risque dans ces cas-là une morsure et on installe avec l’animal une relation basée sur la crainte et la contrainte physique.

Alors que au contraire, les propriétaires sont inhibiteurs de conflits quand ils exercent sur leur chien une influence et un contrôle rassurant et sécurisant. Pour apaiser le chien, souhaitable de minorer les tensions lorsqu’il y a de l’alimentation à sa portée. 

LE SAVIEZ VOUS CHIEN

  • S’il le chien ne vide pas sa gamelle, retirer la gamelle et redonner au prochain repas
  • Si l’on a 2 chiens dont au moins un des deux est sensible à nourriture, nourrissez les dans des pièces différentes ou avec un espace suffisant entre eux. Et si l’espace est inapproprié pour séparer les chiens, envisagez de les nourrir à des moments différents,
  • Si le chien détruit quand il est seul dans la pièce après avoir terminé sa gamelle, réduire le temps dans la pièce,
  • Si le chien ne veut pas sortir de la pièce faire une proposition positive (un jeu par exemple)
  • S’il prend la gamelle en sortant, lui faire une contre-proposition (lui tendre un jouet)
  • Eviter de prendre les repas à table en présence du chiot ou d’un chien
  • Préparer le repas de la famille humaine en dehors de sa présence

La nourriture est une affaire sérieuse pour certains chiens. Il ne faut pas appliquer trop de rigidité et de contrôle pour le chien dont le nourrissage ne pose pas de problème. En revanche, si votre chien fait de la défense de ressources, n’hésitez pas à vous rapprochez d’un comportementaliste pour appliquer le protocole adapté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s