L’alimentation chez le chien et le chat

84659948_840317626409000_8868490773360803840_n

Comme vous le savez je ne suis pas vétérinaire. Cet article a donc juste pour but de vous informer sur les différentes manières de nourrir ces compagnons à poils. Garder toujours en tête que chaque animal est différent et qu’il faut parfois s’adapter. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si vous avez le moindre doute ou si vous souhaitez améliorer l’alimentation de votre animal.

question

Comment s’exprime le comportement alimentaire ? 

Chez le chien le comportement alimentaire est un ensemble d’actes moteurs effectués pour rechercher, déchiqueter et ingérer tout élément comestible pour lui apporter les nutriments nécessaires au maintien de son homéostasie (équilibre intérieur) en termes de matières et d’énergie. C’est un comportement primaire nécessaire à la survie de l’animal. Se nourrir provoque la satiété, l’occupation, l’activité masticatoire et le plaisir. Le chien peut être nourri une à deux fois par jour. Pour les chiens de grand gabarit, il est préférable de les nourrir en deux prises pour éviter les risques de torsion de l’estomac.

Dans la nature le chat chasse et se nourrit de ses proies, il organise sa prise alimentaire selon sa faim et les possibilités de chasse. Il est flexible et opportuniste. Il apprécie de se nourrir au calme, dans un lieu sûr et avec une possibilité de fuite. Le chat consomme entre 10 et 16 repas sur 24 heures. Dans son coin, il est donc préférable d’avoir de la nourriture à disposition. La plupart des chats savent se réguler tout seul si tout leur besoin à côté sont comblés.

Chien comme chat sont sensibles aux changements alimentaires. Il est donc préférable de procéder par étape lorsque vous changer l’alimentation de votre compagnon.

85041829_496217637980017_8674886365055287296_n

question

Quels sont les différents choix possibles pour l’alimentation du chien ? 

          1- Les croquettes

C’est l’alimentation la plus simple mais désormais il est indispensable de savoir lire les étiquettes. De nombreuses marques de croquettes utilisent des produits très douteux qu’ils font avalés à nos loulous. Elles contiennent beaucoup de produits végétaux et céréales qui sont mal ou pas digérés par le chien.

Pour lire une étiquette il faut déjà savoir que les termes « sous-produit » désigne les résidus des produits destinés à la consommation humaine. Quand on lit « viande et sous-produits animaux » il faut savoir qu’il y a une petite quantité de viande et une grande quantité de sous-produits. Si vous trouvez un « et » dans l’appellation (exemple : bœuf et poulet) c’est un mélange des produits, lorsqu’on trouve une « , » c’est deux produits ajoutés distinctement. La liste des ingrédients est toujours par ordre décroissant sur le paquet des croquettes. Le chien étant carnivore, le premier produit que vous devez voir normalement c’est la viande.

Évitez les croquettes en grandes surfaces et préférés les croquettes du vétérinaire ou sur des sites spécialisés.

          2- Le régime BARF

C’est une approche holistique (naturelle) de l’alimentation des carnivores. Le principe est de se rapprocher le plus du régime alimentaire d’un canidé sauvage. Le régime contiendra donc de la viande (volaille pour faible coût et haute digestibilité et bœuf pour apport en gras). Il faut varier les viandes pour couvrir tous les besoins nutritionnels. Les os seront donnés crus (riche en calcium et phosphore). Les abats sont riches en protéines, lipides et vitamines. Les légumes verts et fruits seront donnés crus en petite quantité et broyé pour apporter des fructoses, fibres, vitamines et potassium.

De nombreux biens-faits ont été démontrés avec ce régime : des selles fermes, la disparition des flatulences et mauvaises odeurs, des dents blanches, un poil doux et brillant, une meilleure résistance, et un chien vif et éveillé.

N’hésitez pas à vous renseigner sur des sites spécialisés tel que :

http://www.b-a-r-f.com/

http://barf-asso.fr/alimentation-barf/

menu_barf_pour_chien_ingredients_quantites_recettes_520_600

           3- La nourriture ménagère

De nombreux foyers ont adopté cette méthode. Mais il faut bien se renseigner avant sur ce dont a essentiellement besoin votre chien. Le principal risque est le manque de certains nutriments et donc l’apparition de carences. La ration doit être équilibrée : 1/3 viande ou poisson, 1/3 riz ou pâtes, 1/3 légumes. Par cures on pourra donner de la levure de bière, de l’huile de tournesol ou de colza, de la lécithine de colza, quelques fruits etc. Ces mesures sont bien évidemment grossières, le mieux est de vous renseigner sur des sites spécialisés ou auprès de votre vétérinaire.

question

Quels sont les différents choix possibles pour l’alimentation du chat? 

           1- Les croquettes

C’est l’aliment le plus utilisé pour la nutrition des chats. Si l’on respecte le régime alimentaire du chat et qu’on laisse la nourriture à sa disposition, il s’auto-régule et consommera quelques grammes de croquettes toutes les 2-3 heures. C’est un aliment complet mais toutes les marques ne se valent pas. Tout comme pour le chien, il faut lire les étiquettes et éviter celle ayant plus de céréales que de viandes ou poissons. Les meilleures croquettes restent celles que l’on retrouve chez le vétérinaire ou des sites spécialisés.

dogfood3-1

          2- La pâtée

Elle ne doit pas être l’élément de nutrition principal car elle se détériore vite. En revanche, elle est recommandée pour les chats qui s’abreuvent peu. Elle reste souvent de piètre qualité puisque de nombreux Industriels se contentent de recouvrir de bouillie ou de morceaux recomposés de sauce en tout genre qui n’est autre que des exhausteurs de goût. Le chat aura donc tendance a toujours préférer la pâté même si c’est moins bon pour lui au niveau nutriment. Comme pour les croquettes ; si vous souhaitez donner un peu de pâtée à votre chat, renseignez-vous bien sur les marques et sur ce qu’elles contiennent.

          3- Le régime B.A.R.F.

Ce régime s’applique tout aussi bien pour le chat. Objectivement il est clair que donner au chat ce qu’il aurait consommé dans la nature devrait être meilleur pour lui mais le B.A.R.F ce n’est pas non plus la proie naturelle. Il ne faut pas oublier qu’il faut ajouter une ration de viande crue et des nutriments essentiels (comme la taurine, l’arginine, les acides aminés soufrés et diverses vitamines.) sinon les risques de carences sont très importants.

          4. Les proies chassées

Ce sont des oiseaux, rongeurs, insectes, reptiles. La chasse est un comportement génétiquement lié à leur nature de prédateur carnivore. Les chats de maisons et les chats libres ne consomment pas toujours leurs proies, tout dépend de leur faim. L’intérêt pour une proie relève d’un comportement de réflexe. Parfois le chat ne tuera même pas sa proie.

85068014_537011233837350_5829280827044790272_n

En conclusion, l’alimentation chez votre chien et/ou votre chat est aussi important que la vôtre. Bien manger permet à votre animal d’avoir une meilleure santé générale, d’être plus vif et heureux et lui assure une vie plus longue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s