Les grands événements dans la vie humaine et leurs impacts possibles sur les comportements canins

82077516_587534358460426_7071588478051418112_n

Du fait des conditions de vie fluctuantes des humains, les chiens peuvent être déstabilisés. Les conséquences peuvent se percevoir à plusieurs niveaux :

  • Sur son mental (angoisse, stress),
  • Sur sa biologie (l’anxiété rejaillit sur sa santé : perte de poils ou d’appétit)
  • Sur ses comportements (apathique ou surexcité, destructions, manifestations sonores)
question

Comment aider mon chien ?

Quelques manœuvres de précaution peuvent faciliter l’adaptation à sa nouvelle vie. Mettre rapidement des nouvelles règles en place (définir ses endroits pour manger, dormir etc). Lui consacrer du temps à la mesure de ce qu’on faisait avant. A l’inverse si on veut augmenter ses sorties il faut faire progressivement. S’il parait apathique proposer plus de jeux et de contacts.

81612619_583395162445288_6261004784950575104_n

question

Comment gérer un déménagement ?

Faites découvrir la maison le plus tôt possible à votre chien pour lui permettre de prendre ses marques et ses repères et faciliter la transition. La présence apaisante des propriétaires est nécessaire.

Vous pouvez aussi jouer avec votre chien et laisser quelques joujoux sur place pour que la maison soit associée à quelque chose de positif. Proposer aussi quelques promenades aux alentours à votre compagnon pour le familiariser aux nouveaux lieux.

Le jour du déménagement, il est préférable de confier votre chien à quelqu’un (ami ou famille), pour lui éviter le stress des allers retours.

Une fois installé, attribuer tout de suite l’emplacement des gamelles, du dodo, etc. Au début, éviter de laisser le chien seul à la maison. Certains chiens peuvent développer des comportements désagréables pour exprimer leur inconfort : vocalises, malpropretés, destructions etc.

La patience et l’indulgence sont donc globalement de rigueur devant certains comportements gênants. Passé quelques jours, des habitudes nouvelles viendront ritualiser un quotidien dans lequel l’animal devrait retrouver rapidement un équilibre. A défaut n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste.

81283981_2561490940572200_3840906437253398528_n

question

Comment gérer une séparation/un divorce ?

Malheureusement, lors d’une séparation le chien peut être pris en otage, être le souffre-douleur ou représenter un moyen de pression. Le chien va connaître de nombreux changements : de rythme de vie, de repères, d’environnement, d’habitudes, de lieux de vie etc.  Il est indispensable aussi de faire attention à la contagion émotive qui pourrait augmenter le stress.

Accompagner votre animal dans cette transition est indispensable. Il faut le protéger des tensions et disputes. Il est aussi important d’identifier avec qui le chien sera le plus heureux. Lors du changement, conserver des repères et objets familiers (surtout si le lieu de vie change). Compenser le stress vécu par un enrichissement du milieu, une augmentation du nombre, de la durée et de l’intensité des promenades et varier lieu.

Attention en revanche à poser et/ou garder un relationnel sain. Le risque d’hyper attachement ou hyper investissement est important.

81408623_2523446284648073_4374734012736864256_n

question

Comment gérer en cas de changement de travail ?

Un changement de travail peut vouloir dire des changements de rythme et c’est surtout ce point qui peut perturber votre chien. Cela peut impacter son mental (angoisse, stress, déstabilisation), son quotidien (repères bouleversés, sortie plus rare), sa biologie (difficulté à s’alimenter, perte de poils, éliminations inappropriées), son/ses comportements (apathique ou sur excité, destructeur, aboyeur etc)

Vous pouvez alors appliquer des stratégies de soulagement de tensions. Tout d’abord, mettre rapidement de nouveaux repères en place. Si nécessaire, habituer le à la solitude et initier le détachement si votre chien est trop dépendant de vous. Compenser les changements en lui proposant davantage de distractions (sortie, jeux, câlins) Favoriser aussi les rencontres avec d’autres chiens. Si vous êtes absent trop longtemps dans la journée, n’hésitez pas à faire appel à un dog sitter.

81604030_793635047786892_3830976889476874240_n

question

Comment gérer l’arrivée d’un nouveau conjoint ?

Certains animaux peuvent être plus possessifs que d’autres. L’arrivée d’un nouveau conjoint peut donc être parfois difficile à gérer.

Pour que votre chien accepte rapidement votre nouveau conjoint il vaut mieux opérer le plus tôt possible. Notamment si vous viviez jusqu’à présent seul(e) avec votre chien. Ce dernier avait toute votre attention et il va désormais devoir apprendre à vous « partager ».  Habituer le progressivement au changement :

  • Lui interdire l’accès au lit
  • Réduire progressivement le temps que vous lui consacriez
  • Organiser des activités qui permettront à votre conjoint de prendre peu à peu une place importante pour votre chien
  • Conserver des moments seuls avec votre chien

Certains chiens peuvent résister avec hargne aux changements, n’hésitez pas alors à faire appel à un comportementaliste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s